Mme Mūrniece: la liberté et la Lettonie, deux notions indivisibles nées lors des barricades

(20.01.2016.)
VideoGalerie

„Les barricades, c’était le temps de l’haleine unie. Il y 25 ans, lors des froids rigoureux de janvier, autour du feu de camp, nous réchauffions de notre haleine la fleur de liberté. Nous réchauffions la liberté et elle ne s’est pas glacée. Elle vit. Et elle vivra aussi longtemps que le peuple la sauvegarda,” a déclaré Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, en commémorant les événements historiques de 1991, mercredi 20 janvier.

„Les barricades, c’est un vif témoignage de la résistance non violente du peuple contre les ennemis armés. Les barricades, c’est des milliers de gens autour des feux de camp à Riga, et encore des milliers de celles et ceux qui soutenaient les participants aux barricades,” a-t-elle dit en s’adressant aux participants des barricades, aux politiciens de l’époque et aux journalistes réunis autour du feu allumé en face de la Saeima.

La présidente de la Saeima a souligné que la volonté inébranlable du peuple de sauvegarder son État s’est relevée plus forte que les intentions de l’Empire. Elle a honoré le courage des participants aux barricades grâce auxquels la liberté de la Lettonie a été sauvegardée. 

En commémoration du 25e anniversaire des barricades de 1991, la présentation du recueil „Chronique du janvier. Les communiqués de presse du Conseil Suprême de Lettonie pendant les barricades” a eu lieu à la Saeima. Ce livre recueille des communiqués de presse diffusés en anglais par le Centre de Presse du Conseil suprême de Lettonie pour informer les pays occidentaux du développement des événements en Lettonie pendant la période des barricades. 
Mme Mūrniece a surtout remercié les journalistes de l’époque, elle a souligné leur rôle important   sur la voie du recouvrement de l’indépendance du pays. „Les journalistes des barricades avaient une mission particulière, celle d’informer. Les événements de l’époque représentaient une   compétition informative originale : qui sera le premier à relater la vérité sur la Lettonie. Ce furent les barricades des journalistes lettons,” a-t-elle dit.

Elle a aussi exprimé sa reconnaissance au personnel du Centre de Presse du Conseil suprême, organe législatif, ainsi qu’aux politiciens de l’époque. Elle a signalé qu’ils ont tous contribué  considérablement à ce que le monde apprenne les aspirations réelles du peuple letton.

Un grand feu des Barricades de 1991, tradition initiée par la VIIIe Saeima, est une commémoration pour honorer des professionnels des média de l’époque, défenseurs de l’indépendance du pays.

Photos: https://www.flickr.com/photos/saeima/albums/72157663761521305
Conditions d’utilisation: https://www.saeima.lv/lv/autortiesibas

 

Service de presse de la Saeima

Pirmdien, 26.februārī
10:00  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas Eksporta un konkurētspējas apakškomisijas sēde
10:00  Aizsardzības, iekšlietu un korupcijas novēršanas komisijas sēde
13:50  Saeimas Prezidija sēde