La Secrétaire générale du Conseil de l’Europe rend visite à la Saeima

(17.03.2023.)
VideoGalerie

Vendredi 17 mars, dans la perspective de la présidence lettone du Comité des ministres du Conseil de l’Europe (CdE), la Saeima a accueilli en visite officielle Mme Marija Pejčinović Burić, Secrétaire générale, qui a rencontré M. Edvardas Smiltēns, Président de la Saeima, et la direction de la délégation lettone à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

Au cours de l’entretien, M. Smiltēns a souligné le rôle important du CdE dans le renforcement de la démocratie, des droits de l’homme et de l’état de droit. À l’heure où la Russie tente de piétiner ces valeurs, la tâche essentielle et le défi du CdE sont également ceux de les protéger fermement.

“Physiquement, la guerre a lieu sur le sol ukrainien, mais il est évident qu’il s’agit d’une attaque non seulement contre l’Ukraine, mais aussi contre l’ensemble de la civilisation occidentale, contre nos valeurs et notre mode de vie. Nous ne devons pas laisser la Russie inverser les pôles du globe et imposer sa vision perverse du monde à qui que ce soit”, a-t-il déclaré.

Le Président de la Saeima a souligné qu’il y a un an exactement que le CdE avait fait preuve d’unité et de fermeté en excluant la Russie de cette organisation après l’invasion de l’Ukraine. Les officiels ont convenu qu’il était désormais essentiel de prévenir les situations où les personnes liées au pays agresseur continuent à travailler dans les structures du CdE, cela pourrait nuire à la réputation du CdE ou aux intérêts de ses États membres.

Mme Zanda Kalniņa-Lukaševica, adjointe du Président de la Saeima, cheffe de la délégation lettone à l’APCE, a confirmé que la Lettonie était prête à prendre le relais de la présidence au printemps et a indiqué que la Saeima travaillait activement à la préparation de la dimension parlementaire de la présidence.

Dans le cadre de sa présidence, la Lettonie poursuivra ses priorités nationales: le renforcement de la démocratie et de l’état de droit, la poursuite du processus de réformes du Conseil de l’Europe, le renforcement de la liberté d’expression et de la sécurité des journalistes, ainsi que la numérisation des organisations; néanmoins, les participants à la rencontre ont estimé à l’unanimité que le soutien à l’Ukraine figurerait, sans aucun doute, en tête de l’agenda du CdE.

Les participants à la rencontre ont également discuté de la nécessité de créer un tribunal international spécial pour enquêter sur les crimes d’agression commis par la Russie, et du rôle du CdE dans la collecte de preuves et de témoignages.

La présidence lettone du Comité des ministres du Conseil de l’Europe se tiendra du 1er mai au 15 novembre 2023.

M. Normunds Dzintars, adjoint du chef de la délégation lettone à l’APCE, a également participé à l’entretien avec la Secrétaire générale.

Le Conseil de l’Europe est la plus ancienne des organisations européennes. Il veille au respect des droits de l’homme et de la démocratie parlementaire, ainsi qu’à la prééminence du droit; il vise à harmoniser des standards sociaux et juridiques dans ses États membres, à développer des connaissances sur l’identité européenne, ses valeurs et sur la diversité des cultures européennes. Il fixe, pour ses États membres, les normes internationales contraignantes dans les domaines des droits de l’homme, de la démocratie et de l’état de droit. La Lettonie a adhéré au Conseil de l’Europe en 1995.

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe est la dimension parlementaire du Conseil; elle est l’une de ses institutions les plus importantes et les plus visibles. La Saeima a établi sa délégation auprès de l’APCE.

 

Photos: https://www.flickr.com/photos/saeima/albums/72177720306775211
Conditions d’utilisationhttps://www.saeima.lv/fr/droits-d-auteur

 

Service de presse de la Saeima

Pirmdien, 27.maijā
10:35  Grāmatas “Latvijas Satversmes sapulce deputātu biogrāfijās, 1920-1922” atklāšanas pasākums