Une exposition du photographe ukrainien Maks Levine, tué à la guerre, est inaugurée à la Saeima

(21.06.2022.)
VideoGalerie

“Cette exposition témoigne du courage et du héroïsme de Maks Levine lors de l’exercice de sa mission, nous nous inclinons devant les soldats et la population ukrainiens qui unissent, chaque jour, tous leurs efforts pour défendre leur pays”, a affirmé Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, en inaugurant l’exposition de photos “L’invasion militaire de l’Ukraine par la Russie. Chroniques 2022: début”, mardi 21 juin.   

Mme Mūrniece a indiqué que l’initiative d’organiser l’exposition des œuvres de Maks Levine, journaliste et photographe documentaire ukrainien, des photos prises tout au début de la guerre en Ukraine provoquée par la Russie, provient de M. Ruslan Stefanchuk, Président du parlement de l’Ukraine - Verkhovna Rada. “Le sommet de l’Initiative des trois mers est un moment bien choisi pour l’inauguration de la présente exposition, car ce sommet réunit des participants représentant les pays unis par la volonté de renforcer la démocratie et résister à l’agression brutale menée par la Russie, ici, en Europe”, a-t-elle fait valoir.   

Elle a exprimé ses condoléances à la famille et aux collègues et de Maks Levine. “Que l’hommage, qui lui est rendu, et ses œuvres nous inspirent pour créer une Europe plus sûre, et que l’avenir apporte la victoire à l’Ukraine”, a-t-elle signalé.

“Les photos de Maks Levine montrent une vérité accablante de la guerre en Ukraine menée par la Russie. Il exerçait sa mission professionnelle jusqu’à sa mort, en documentant le courage des soldats ukrainiens qui défendent tant l’Ukraine que la démocratie de l’Europe entière. Nous payons le prix élevé et terrifiant, pour pouvoir être en Europe”, a affirmé Mme Olena Kondratiuk, vice-présidente de la Verkhovna Rada.       

Au cours de cinq premiers jours de la guerre, Maks Levine a pu publier des photoreportages d’au moins sept différents endroits de l’Ukraine: de Kharkiv jusqu’à Vassylkiv, ainsi que des communautés localisées à proximité d’Irpin et de Zhytomy. Il a disparu le 13 mars 2022. Plus tard son corps a été retrouvé atteint par deux tirs intentionnels des occupants russes. Une récompense nationale pour le courage et l’engagement en documentant l’agression commise par la Russie lui a été attribuée à titre posthume.

Soutenue par la Saeima et l’ambassade d’Ukraine en Lettonie, cette exposition a été initiée par le parlement ukrainien. 

 

Photos: https://www.flickr.com/photos/saeima/albums/72177720299961926
Conditions d’utilisation: http://www.saeima.lv/lv/autortiesibas

 

Service de presse de la Saeima

Sestdien, 25.jūnijā