Présidente de la Saeima le 18 novembre: l’esprit letton est vivant et fort

(21.11.2023.)

“Ce jour est une source de fierté et de dignité pour notre pays.  En ce jour de fête, nous sommes tous conscients de l’esprit de la Lettonie, qui est vivant et fort comme le chêne impérissable qui grandit sur notre terre. Honorons cette journée pour que notre pays résiste à toutes les tempêtes et maintienne la paix et la prospérité pour son peuple à l’avenir”, a affirmé Mme Daiga Mieriņa, Présidente de la Saeima, lors de la session solennelle de la Saeima consacrée au 105e anniversaire de la proclamation de la République de Lettonie, samedi 18 novembre.

“La liberté, l’indépendance et la démocratie sont nos valeurs fondamentales. Elles sont ancrées en chacun de nous, et il est de notre devoir sacré de les honorer, de les nourrir et de les protéger. J’appelle chacun à travailler ensemble pour accroître la prospérité de notre Lettonie, à faire preuve de compréhension et de respect mutuels, afin que nous puissions tous être en sécurité“, a-t-elle déclaré.

À l’occasion de la fête nationale, la Présidente de la Saeima a remercié chaque habitant de la Lettonie qui, par son attitude, ses actions et son travail, s’efforce de tout faire pour que nous soyons fiers de notre pays, que nous nous respections les uns les autres et que nous nous sentions en sécurité chez nous, dans notre patrie.

Cette année nous a apporté un certain nombre de défis et nous devons être en mesure de les transformer en opportunités pour devenir plus forts et plus compétents. “En tant que députés de la Saeima, nous devons promouvoir la participation de la société civile et le dialogue avec cette dernière, consolidant ainsi la confiance mutuelle“, a-t-elle énoncé, tout en appelant à rendre le processus de prise de décision encore plus ouvert.

Notant que la base de l’avenir de notre pays, à savoir, le système éducatif est également confronté à des changements, la Présidente de la Saeima a accentué le travail accompli en matière de rémunération des enseignants, de développement du réseau scolaire, de progrès dans la transition vers l’apprentissage en langue de l’État; elle a souligné la nécessité de mettre en place une nouvelle approche dans le cadre de l’apprentissage de la deuxième langue étrangère dans les écoles.

Les changements de cette année concernent également les aspects de l’État de droit, a aignalé Mme Mieriņa en précisant: “Je considère que par ses décisions, la Saeima actuelle contribue déjà au renforcement de l’État de droit en Lettonie, et j’invite chacun à garder à l’esprit que l’État de droit, qui défend les valeurs fondamentales du pays et les droits de ses citoyens, forme le fondement de notre démocratie. Toute personne qui respecte et honore l’État letton doit se sentir entendue et protégée dans ses droits, amplifiant ainsi le sentiment d’appartenance à son État et à son peuple”, a-t-elle fait valoir.

“Le monde entier est en train de changer, non seulement sur le plan politique, mais aussi sur le plan militaire. Notre capacité à gérer des situations et des problèmes complexes est une condition préalable et majeure sur la voie vers la paix“, a-t-elle indiqué, en ajoutant que l’agression de la Russie contre l’Ukraine constituait une menace directe pour la paix dans le monde. “Notre réponse à l’agression russe restera forte et sans équivoque. À cet égard, nous ne devons pas laisser place aux doutes, aux préjugés, a l’hésitation ou à la lassitude”, a-t-elle révélé, en remerciant les Alliés pour leur présence et leur coopération dans le renforcement de la sécurité de notre pays et de la région de la Baltique.

“En renforçant nos capacités militaires et notre sécurité intérieure, nous serons prêts à agir rapidement et de manière décisive. Ce n’est pas pour rien que la sécurité est l’une des principales priorités du projet de budget de l’État pour l’année prochaine”, a-t-elle noté, tout en mettant en exergue l’importance de la mise en œuvre du service de défense nationale et de la décision de développer le terrain d’entraînement militaire de Sélonie.

La Présidente de la Saeima a souligné que les principales priorités nationales, à savoir, la sécurité, l’éducation et la santé, sous-entendent le développement économique. “Il est important d’apprécier la contribution des entreprises au budget national et de constater que des revenus sont générés par l’esprit d’entreprise, contribuant ainsi à la croissance de notre pays. Le développement de l’économie nationale nécessite un entrepreneuriat moderne et efficace, axé sur des capacités d’exportation et la production à forte intensité de connaissances“.

 

Service de presse de la Saeima

Pirmdien, 15.aprīlī
13:50  Saeimas Prezidija sēde