La Présidente de la Saeima: les États baltes et la Tchéquie se prononcent en faveur de l’octroi à l’Ukraine du statut de pays-candidat à l’UE

(31.03.2022.)

“Nous sommes unanimes pour dire que l’Ukraine mérite sa place en Europe. Les États baltes et la Tchéquie se prononcent en faveur de l’octroi à l’Ukraine du statut de pays-candidat à l’UE”, fait valoir Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, à la suite d’un entretien entre les présidents des parlements nationaux des États baltes et les autorités du parlement tchèque à Prague.  

“Nous sommes quatre pays partageant les mêmes valeurs, et considérons que le monde démocratique doit faire davantage d’efforts pour soutenir l’Ukraine. Il est nécessaire de continuer à lui fournir des armes pour qu’elle puisse se défendre. Il est nécessaire de renforcer des sanctions afin que cette guerre devienne trop coûteuse pour la Russie. Il est nécessaire d’accroître les efforts en vue d’isoler la Russie de la communauté internationale. Dans cette voie, en luttant, aux côtés l’Ukraine, pour les valeurs européennes, nous ne pouvons pas nous permettre de nous affaiblir et nous détendre”, affirme Mme Mūrniece.

Lors de leur visite à Prague, les présidents des parlements nationaux des États baltes ont rencontré M. Miloš Vystrčil, Président du Senat de la République tchèque, et Mme Markéta Pekarová Adamová, Présidente de la Chambre des députés du Parlement tchèque.  

Les présidents des parlements des États baltes et la Présidente de la Chambre des députés du Parlement tchèque ont également adopté une communication commune condamnant la guerre menée par la Russie en Ukraine, et exprimant un soutien conjoint à la lutte de l’Ukraine pour la liberté et la démocratie. En rejoignant la communauté internationale dans leur condamnation de la guerre, la communication souligne l’importance d’un soutien coordonné et uni entre l’UE, l’OTAN et d’autres alliés. La communication signale que les Ukrainiens défendent non seulement leur État, mais également les valeurs démocratiques, fondées sur l’architecture actuelle de la sécurité en Europe et sur le mode de vie européen.        

Les présidents des parlements des États baltes ont déposé des fleurs au mémorial Jan Palach à la place Venceslas à Prague. Jan Palach était un étudiant tchèque qui s’est immolé par le feu pour protester contre l’occupation de la Tchécoslovaquie et l'écrasement du Printemps de Prague en 1969.

Les parlementaires ont également visité le siège de Radio Libre Europe, où ils ont rencontré M. Jamie Fly, président directeur général de Radio Libre Europe, ainsi que les représentants des services de radio ukrainien, russe, biélorusse et le chef de la chaîne Current Time.       

 

Photos: https://www.flickr.com/photos/saeima/albums/72177720297727890
Conditions d’utilisation: https://www.saeima.lv/fr/droits-d-auteur

Service de presse de la Saeima

Pirmdien, 3.oktobrī
14:00  Saeimas Prezidija sēde