Informations générales

“Le renforcement de la sécurité nationale est une tâche majeure aujourd’hui. La sécurité de notre pays comprend aussi bien la présence à long terme de l’OTAN dans notre région, une Union européenne forte et vigilante que notre sécurité économique. Elle dépend d’une forte communauté européenne et transatlantique,” a déclaré Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, en s’adressant aux participants à la réunion-débat parlementaire annuel sur la politique étrangère, le mardi, 26 janvier. 
Le lundi 13 février, Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima, lors de sa rencontre avec M. Volodymyr Hroïsman, Président du parlement ukrainien, a confirmé que la délégation lettone s’est rendue en Ukraine afin de soutenir et témoigner de la volonté de notre pays d’appuyer les aspirations de l’Ukraine vers l’intégration européenne. 
Le lundi 2 février, dans son discours adressé aux parlementaires chargés des questions  de l’UE, Mme Ināra Mūrniece, Présidente de la Saeima a indiqué: „L’histoire a démonté que ce n’est pas l’édification des murs, mais le dialogue qui contribue à la sécurité. En témoigne le Partenariat oriental qui représente une priorité des relations extérieures de l’Union européenne. Le sommet de Riga, consacré à cette priorité, doit émettre un signal fort et continu pour que les États européens soutiennent à long terme le partenariat avec ces voisins orientaux.” 
Afin d’assurer la sécurité et la protection des victimes ou des témoins   indépendamment de leur localisation dans l’Union européenne, un mécanisme commun de leur protection contre les personnes représentant une menace pour eux sera prévu dans tous les États membres. Le jeudi 29 janvier, des amendements ont été adoptés par la Saeima en troisième lecture : le Code de procédure pénale letton établi le mécanisme de protection des victimes.
Le jeudi 29 janvier, la Saeima a adopté en troisième lecture un projet de loi qui permettra à  l’Institut de Rēzekne, en coopération avec ses homologues étrangers, à développer un programme de master des gardes-frontières.
Dans le cadre de la Réunion des Présidents de la Conférence des Organes Parlementaires spécialisés dans les Affaires de l’Union des parlements de l’UE (COSAC), une conférence de presse sur le Partenariat oriental et la situation en Ukraine se tiendra le lundi 2 février.
Le lundi 2 février, la Saeima accueillera la Conférence des organes parlementaires spécialisés dans les Affaires de l’Union des parlements de l’Union Européenne (COSAC). Cette réunion est l’une des six conférences organisées par la Saeima dans le cadre de la Présidence lettone du Conseil de l’UE.
Les horreurs de la guerre secouent à nouveau l’Europe, a souligné, Mme Inara Mūrniece, Présidente de la Saeima, le mardi 27 janvier, à Auschwitz (Pologne) en participant à la 70eme cérémonie commémorative de la libération du camp de concentration d’Auschwitz.
Le 4 mai, dans son allocution aux participants de la séance solennelle qui s’est tenue en l’honneur du 24e anniversaire de la proclamation de l’indépendance de la République de Lettonie, Solvita Āboltiņa, la Présidente de la Saeima, a indiqué qu’aujourd’hui, la Lettonie est plus forte que jamais, et qu’il faut mettre cette force en œuvre afin de protéger l’avenir commun de la Lettonie et de l’Europe.
Le 25 avril, le titre du «décideur de demain» a été attribué à l’issue de la réunion du 4e Parlement des jeunes. Les jeunes qui ont participé le plus activement au travail des commissions sectorielles et ceux qui ont montré le plus de dynamisme dans les discutions lors de l’amélioration des déclarations du parlement, ont été nommés «décideurs de demain».
Du 4 au 6 avril, la Lettonie accueillera une réunion de la Commission permanente de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN. La réunion rassemblera les responsables des délégations parlementaires nationales des États membres de l’OTAN pour discuter, entre autre, de renforcement des liens entre les parlements nationaux et  l’OTAN.
Le jeudi 27 mars la Saeima, a soutenu conceptuellement les amendements à la Constitution de la République de Lettonie. Il s’agit de la compléter par un préambule.Dans sa première lecture, le projet de loi a été soutenu par 67 députés,  27 députés ont voté contre.
Le 27 mars les amendements à la loi pénale ont été acceptés en deuxième lecture. Ainsi, la responsabilité pénale peut être encourue pour la négation, la justification, l’approbation ou la mise en doute publiques des agressions commises contre la République de Lettonie par l’URSS et l’Allemagne nazie. 
Le marché du gaz ne sera ouvert aux ménages de notre pays qu’à partir d’avril 2017, disposent les amendements de la loi sur l’énergie adoptés par la Saeima le jeudi 13 mars en troisième et dernière lecture.
La Lettonie prend fermement position en faveur de l’intégrité territoriale de l’Ukraine. Elle estime que toute mesure destinée à diviser la société ukrainienne et à remettre en cause son intégrité territoriale est condamnable.
Pirmdien, 23.oktobrī
10:00  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde
11:30  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde (turpinājums)
14:00  Saeimas Prezidija sēde
14:00  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde (turpinājums)
16:00  Budžeta un finanšu (nodokļu) komisijas sēde (turpinājums)