La Présidente de la Saeima à son homologue tchèque: nous partageons la même vision de la situation de la sécurité en Europe

(15.05.2024.)
Galerie

ʺNous partageons la même vision de la situation de la sécurité en Europe et apprécions les initiatives tchèques et leur contribution au renforcement de notre sécuritéʺ, a fait valoir Mme Daiga Mieriņa, Présidente de la Saeima, mercredi 15 mai, lors de l’entretien avec Mme Markéta Pekarová Adamová, Présidente de la Chambre des députés du Parlement de la République tchèque.

S’agissant de la situation géopolitique, dans laquelle de nouveaux défis sont à relever, la Présidente de la Saeima a souligné que la Lettonie et la République tchèque comprenaient la nature existentielle de l’agression russe. En outre, elle a souligné la nécessité d’une stratégie claire et compréhensible pour renforcer l’industrie militaire européenne.

Les deux parties ont discuté du projet de loi controversé sur les ʺagents étrangersʺ adopté hier par le Parlement géorgien. La Présidente de la Saeima a regretté que ce dernier n’ait pas écouté ses citoyens et a déclaré que de ce fait cela rapprochait la Géorgie de la Russie. Elle a indiqué qu’une telle décision était en contradiction avec le souhait de la Géorgie d’adhérer l’Union européenne.

Ainsi, les deux homologues ont considéré qu’il était nécessaire de transmettre, dans une lettre commune des présidents des parlements des pays européens, leurs préoccupations à cet égard au Parlement géorgien. ʺNous devons dire clairement que si la Géorgie choisit cette voie, il nous sera difficile de la soutenir à l’avenir sur la voie vers l’Union européenneʺ, a-t-elle révélé.

Les participants à la rencontre ont discuté des moyens d’étendre et de renforcer le soutien à l’Ukraine. Mme Mieriņa a mis en exergue l’interdiction des importations de céréales russes en Lettonie et l’inclusion du minerai de manganèse dans la liste des marchandises sanctionnées de l’Union européenne, en tant qu’exemples d’initiatives politiques en faveur de l’Ukraine. Il est tout aussi important d’empêcher que les sanctions ne soient contournées, notamment en imposant des sanctions similaires à la Biélorussie, par laquelle des produits utilisés dans l’industrie de la guerre sont acheminés en Russie, a-t-elle noté. 

La Lettonie et la République tchèque sont étroitement liées par des valeurs occidentales communes et une expérience historique de reconquête de la liberté perdue, a signalé Mme Pekarová Adamová. Elle a remercié la Lettonie pour sa participation à l’initiative de soutien à l’Ukraine, prise par la Tchéquie quant aux munitions d’artillerie, ainsi que pour son rôle de premier plan joué dans la mise en place de la coalition pour les drones.

Mme Pekarová Adamová a attiré l’attention sur les menaces hybrides et les campagnes de désinformation menées par la Russie, en particulier à la veille des élections du Parlement européen.

Mme Zanda Kalniņa-Lukaševica, adjointe de la Présidente de la Saeima, M. Edvards Smiltēns, secrétaire de la Saeima, et M. Jānis Vucāns, président de la Commission des mandats, de l’éthique et des demandes, chef du groupe des députés pour la promotion de la coopération avec le Parlement tchèque, ont également participé à l’entretien avec la présidente de la Chambre des députés du Parlement tchèque.

Au cours de sa visite, Mme Pekarová Adamová s’entretiendra également avec Mme Antonina Nenaševa, adjointe de la Présidente de la Saeima. La présidente de la Saeima et son homologue tchéque visiteront également la base militaire d’Adazi, où elles rencontreront les troupes tchèques du groupement tactique multinational de la présence renforcée de l’OTAN en Lettonie.

Cette année, la Lettonie et la République tchèque célèbrent toutes deux leur 20e anniversaire au sein de l’Union européenne. La République tchèque a adhéré à l’OTAN il y a 25 ans, la Lettonie il y a 20 ans.

 

Photos: https://www.flickr.com/photos/saeima/albums/72177720316994309
Conditions d’utilisation:  https://www.saeima.lv/lv/autortiesibas

 

 

Service de presse de la Saeima

Otrdien, 23.jūlijā